MDC et EJO lancent l’Observatoire Arabe du Journalisme (AJO)
20 juin 2016
Clôture du programme de formation au journalisme d’investigation
29 juillet 2016

L’équipe de AJO participe à la conférence annuelle de EJO à Lisbonne

L’institut universitaire de Lisbonne (Portugal), membre du réseau international des partenaires de l’Observatoire Européen du Journalisme (EJO), a abrité cette année la conférence annuelle de EJO du 03 au 06 juillet 2016. Plus de 30 chercheurs (enseignants universitaires et doctorants) y étaient présents pour exposer les activités du réseau depuis la réunion annuelle de 2015 à Kiev.

La conférence fût une occasion pour l’équipe de l’Observatoire Arabe du Journalisme (AJO), représenté par Prof.Abdelkrim Hizaoui (Directeur d’AJO) et la doctorante Nouha Belaid (Editrice de AJO), pour présenter le dernier-né des partenaires de EJO qui a été mis en ligne, le 1er juillet 2016. Cet observatoire, installé à Tunis sous la responsabilité de Media Development Center (MDC), a l’ambition de couvrir l’actualité de la recherche et des tendances dans les médias dans les 22 pays arabes.

Lancé quelques jours avant la tenue de la conférence de Lisbonne, l’observatoire arabe a déjà enregistré un succès au niveau du nombre des visites.

Pour sa part, Nouha Belaid a présenté une intervention sur l’utilité des médias sociaux dans la promotion du contenu scientifique édité par l’ensemble des partenaires du réseaux EJO.

D’autres discussions ont eu lieu autour de la mise en valeur des recherches scientifiques et des échanges entre le monde arabe et le monde occidental.

Il est à noter qu’une version française de AJO est prévue. Elle couvrira, dans un premier temps, l’actualité des médias arabes avant de s’étendre à  l’ensemble des médias francophones.

AJO se propose de traiter l’actualité de la recherche sur les médias, en priorité les thématiques liées à la liberté de la presse, à la responsabilité des médias ainsi qu’aux dernières tendances de la pratique journalistique et des industries médiatiques dans les pays arabes.

AJO a été développé en étroite collaboration avec l’Observatoire Européen du Journalisme et l’Université Suisse Italienne (USI- http://www.usi.ch/) à Lugano. Il fait partie d’un projet visant à renforcer les relations entre la Suisse d’une part et les pays du sud de la Méditerranée. Il constitue également une première étape pour revitaliser le laboratoire des études méditerranéennes à l’USI.