مركز تطوير الاعلام بتونس يشارك في فعاليات ملتقى شبكة اعلاميون من أجل صحافة استقصائية عربية – أريج
8 décembre 2017
MDC-TRF 
Démarrage la 1ère session de formation du Programme «La Richesse des Nations» sur les flux financiers illicites
20 décembre 2017

MDC participe à une rencontre-débat organisée par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas à Tunis sous le thème « L’indépendance de la presse et la liberté d’expression »

Comme chaque année, à l’occasion de la journée mondiale des Droits de l’Homme, S.E.M. Hans van Vloten Dissevelt, Ambassadeur du Royaume des Pays-Bas à Tunis a organisé, le 6 décembre 2017, une rencontre-débat à la Résidence des Pays-Bas en présence de nombreux journalistes et invités.

La thématique choisie cette année est « l’indépendance de la presse et la liberté d’expression ». L’évènement a commencé par la projection du film documentaire « Tickling Giants » (Chatouiller des géants) sur le combat du présentateur et humoriste égyptien Bassem Youssef, suivie par un débat. Le film retrace les étapes principales de l’émission présentée par Bassem Youssef « Al Barnamej » (L’émission), une émission autant critiquée que suivie en Egypte durant le gouvernement des Frères musulmans en 2014.

Lancée après le soulèvement de 2011 et l’éviction du président Hosni Moubarak, le décapant « Al Barnamej » (The Show) a rassemblé jusqu’à 30 millions de spectateurs par épisode dans un pays de près de 90 millions d’habitants, jusqu’à ce qu’il soit suspendu et que le présentateur quitte le pays. Il a été censuré sur les chaines CBC en novembre 2013 puis sur MBC.

Surnommé le Jon Stewart d’Egypte, en référence à l’humoriste vedette américain, Bassem Youssef a dépassé toutes règles des médias d’Etat, ridiculisé les politiciens de tous bords et offert une dose d’humour bien nécessaire dans un pays en pleine crise.

S.E. M. Hans van Nieuwkerk Ambassadeur adjoint du Royaume des Pays-Bas à Tunis a prononcé une allocution d’ouverture dans laquelle il a exprimé l’attachement de son pays à la promotion des droits de l’Homme et en particulier à celle de la liberté d’expression avant de céder la parole aux orateurs invités.

Le panel de ce débat fructueux a été modéré par le journaliste et écrivain Rachid Khechana et animé par le président de MDC Pr. Abdelkrim Hizaoui, la directrice de Amnisty International (Bureau de Tunis) et par Thameur El Mekki, rédacteur en chef du site d’investigation Nawaat. L’événement a été clôturé par une réception.