L'article 32 de la constitution tunisienne du 26 janvier 2014 procure au droit du citoyen à l’information une valeur constitutionnelle

 

Que faisons nous ?

Selon ses statuts, MDC se propose d’avoir les activités suivantes structurées autour de trois axes :
Recherche-développement et stratégie, documentation (observatoire des médias) et formation
Contribuer à la réforme du système médiatique en offrant une plateforme à la réflexion et à la recherche, notamment en vue de l’élaboration d’une «politique publique» du droit à l’information
Réaliser toute étude, recherche et publication destinées à mieux connaître les acteurs du paysage médiatique et les pratiques journalistiques
Offrir des opportunités de formation aux professionnels des médias en vue d’améliorer la qualité de leurs produits y compris ceux qui travaillent dans les régions
Initier et appuyer des initiatives d’autorégulation des médias par le conseil et par l’élaboration de chartes rédactionnelles et déontologiques à la demande des médias publics et privés intéressés
Concevoir des outils pédagogiques, des manuels et des guides de formation…

MDC s’appuie sur les ressources de la coopération pour impliquer des chercheurs et experts étrangers dans ses activités.

Les actions de Media Development Centre couvrent pour l’essentiel des professionnels Tunisiens. Au vu du niveau des prestations constatées par nos partenaires, MDC est aujourd’hui sollicité pour couvrir aussi la zone mena. Des programmes en ce sens sont actuellement en cours.

 

Partenariat


En peu de temps, MDC a gagné la confiance de partenaires nationaux et internationaux importants. Avec leur collaboration des programmes de formation diversifiés et ambitieux ont été initiés.

Certains sont en rapport avec des actions en faveur de la liberté et du développement des médias. D’autres s’intéressent à l’investigation sur les flux financiers illicites. D’autres enfin visent à diffuser la recherche sur le journalisme et les enjeux mondiaux liés aux nouveaux défis qui impactent les médias.

MDC apporte un soin particulier quant au choix de ses partenaires et collaborateurs.

En photo : M. Lars Møller
de l'école du Journalisme et des Médias du Danemark comptant parmi les meilleurs formateurs européens, a assuré une action pilote de haut niveau au Mentoring en journalisme d’investigation.